vendredi 9 février 2018

Thomas Ferrier, Boris Le Lay et Pierre Hillard sont sur un bateau

Thomas Ferrier est une personnalité du milieu nationaliste français, qui se singularise d'abord par un paganisme militant récurrent, et donc une hostilité très forte au christianisme et à l'Eglise catholique. Il est favorable à la disparition des nations européennes, qui seraient remplacées par un Etat européen. Accessoirement, il est aussi passablement judéophile. Il pense certains, parmi les intellectuels juifs peuvent être des alliés parmi les plus fidèles, ce qui serait une nouveauté depuis 2500 ans.
 
Il m'a accusé récemment d'avoir menti au sujet de ce montage publié sur Facebook sen septembre 2017 (à vérifier), tout en confirmant que c'était bien lui qui écrivait sous les pseudos de Thomas Stahler et "eurosozalist".
 
 
Nous vous soumettons ici en vrac des propos qu'il a publiés sur internet il y a quelques années. Il n'est pas question ici de correspondance privée. Hervé Ryssen
 
Eurosozialist
Commentaire Nº61 - 24/4/2010 - 18:47 avec votre idée fixe que le remplacement de population a été décidé par les patrons capitalistes
Sauf que c’est le cas…
Theodor Herzl était un homme respectable, fier de sa judaïté, et qui ne cherchait pas à nier aux européens leur européanité. Il n’aurait pas défendu l’allogénisation de l’Europe… et beaucoup de juifs d’Europe seront prêts le jour venu à nous rejoindre dans le combat pour une Europe européenne, un Israël juif, des USA euro-américains.
Pour un Attali, il y a deux Finkielkraut. Pour un Soros, il y a dix Zemmour. Jean Robin défend l’Europe quand Arno Klarsfeld la vend aux allopènes. Il y a les bons juifs comme il y a les bons ar*yens. Et il y a les mauvais des deux côtés.
 
Eurosozialist
Commentaire Nº109 - 24/4/2010 - 19:58Je ne vois aucun mal à ce que Boris fasse l’apologie du national-socialisme.
D’abord parce que cette doctrine est totalement décalée des réalités, obsolète donc, mais aussi criminogène et condamnée par le plus grand nombre en ce sens. Elle est surtout inadmissible aujourd’hui, quand on sait que le nationalisme allemand, par sa slavophobie, est responsable de sa propre perte. On ne sauvera pas l’Europe en défendant une idéologie qui a plus que contribué à sa ruine et à son déclin !
Ensuite, Le Lay n’est pas NS, car il n’est pas nationaliste (puisque pro-allogènes par judéophobie) et il n’est pas non plus socialiste…
Pour moi nationalisme, national-socialisme et fascisme sont les seuls mouvements politiques pouvant assurer la survie d’un pays à long terme.
En fétichisant des termes ultra-diabolisés et diabolisants, tu fais le jeu du Système. Le fascisme a ruiné l’Europe en 1945, le nationalisme en 1914-1918. Merci mais non merci.
Par ailleurs, celui qui n’a pas compris que le fascisme n’avait rien à voir avec la droite radicale (mais au contraire avec la gauche “nationale”) n’a pas compris grand chose au final…
Or les juifs font très souvent l’apologie du multiculturalisme. Et on comprend facilement pourquoi.
Non. Des J, comme plein d’européens qui ne le sont pas et qui le font aussi !
Ton discours est aberrant, grotesque, et discrédite automatiquement son auteur…
 
Eurosozialist
Commentaire Nº133 - 24/4/2010 - 20:21
@ Sheogorath
Un J qui ferait preuve d’antiaryanisme, d’ariophobie, serait certainement censuré de la même façon sur FDS.
La mouvance nationale ? Ca n’existe pas. Rys est un obsédé du complot et un pro-cléricaux…
PS: les J aussi sont blancs et les insulter c’est aussi insulter des blancs
 
Eurosozialist
Commentaire Nº149 - 24/4/2010 - 20:32
@ Fernandes
Non, je combats le nationalisme au nom de l’unicité de la race blanche européenne…
Le socialisme n’est pas le marxisme. Et je suis 100% antimarxiste et antilibéral.
En 1914, le nationalisme a ruiné l’Europe. En 1939, il a permis aux USA de dominer l’Europe. Le nationalisme (de droite) est responsable et coupable. Le nationalisme de gauche, celui de Mazzini, était en revanche pour l’unité de l’Europe !
Pour une ligne antimondialiste et antinationaliste, pour une ligne strictement européaniste, pro-Grande Europe, ouvertement pro-euro-américaine (donc anti gouvernement fédéral US) et pro-israélienne (dans ce dernier cas, je souhaite réactiver l’alliance païens/juifs mise en place par l’empereur julien, mais là contre l’islam et les allogènes) !
 
En tout cas, aucun de ces ostrogoths ne s’est permis ni sur les Indésirables (je ne sais plus le nom de leur blog) ni sur le blog du Laid de me qualifier de J.
Et pourtant je suis sans doute le posteur le plus pro-J sur FDS !
 
@ Duchesse
Pierre Hillard c’est de la merde en barre.
Honnêtement.
Chauprade, c’est en revanche d’un bien meilleur niveau et en plus il est remigrationniste comme moi !
message 176, il dit, tout fier : "Et pourtant je suis sans doute le posteur le plus pro-J sur FDS ! "
Eurosozialist
Commentaire Nº235 - 24/4/2010 - 22:16
Evidemment, Marcelle.
Francois laisse autant de liberté d’expression que possible. La preuve ? La mienne. J’use souvent de vocables mal vues. Je tiens des propos plutôt radicaux. Et je suis rarement victime de censure. Parce que j’essaie d’être intelligent dans mon propos.
Dès que Francois ouvre un fil sur les J, la horde de provocateurs judéophobes s’abat sur FDS pour déverser des flots de haine incontinente. Logique que Francois nettoie et supprime les fils. Pas le choix. C’est la seule façon d’agir.
Perso, systématiquement, je nettoie tout judéophobe et je le bannis immédiatement.
 
Eurosozialist
Commentaire Nº355 - 25/4/2010 - 2:53
@ james
C’est digne du Stürmer… ces gens sont des malades. Leur maître à penseur, Julius S., le pornocrate maladif, qui même aux yeux des NS était considéré comme une véritable pour*riture, doit être très fier d’eux.
  
Ci-dessus, pour finir, un petit portrait d'Aymeric Chauprade. Ce qu'il est devenu depuis 2015 confirme bien que Thomas Ferrier a un excellent sens politique.

Quant au "pornocrate maladif" qu'aurait été Julius Streicher, il sagit évidemment d'une inversion accusatoire. Si tu avais un peu de curiosité intellectuelle, tu saurais que l'industrie de la pornographie est essentiellement le fait de tes amis israélites et non des "nazis".



Hervé Ryssen